Vie de la cité

La doyenne des Français est toulonnaise

Sœur André, Lucille Randon dans le civil, vient de souffler ses 114 bougies. L’occasion pour Hubert Falco de lui rendre une chaleureuse visite au sein de l’Ehpad Sainte-Catherine où elle réside aujourd’hui.

« Ah Monsieur le maire, je vous attendais ! » lança-t-elle en signe de bienvenue le 12 février. Il faut dire que si elle y voit mal et se déplace en fauteuil, la Dame n’a rien perdu de sa vivacité d’esprit et de son sens de la répartie. Bien au contraire. Et c’est avec une énergie intacte qu’elle évoque ses souvenirs : « Trois guerres c’est beaucoup pour une vie. 14-18, 40 et celle d’Afrique, ça n’a pas toujours été rigolo. Alors aimez-vous les uns les autres au lieu de vous tuer et tâchez de vous entendre ! »

 

« J’ai travaillé jusqu’au bout »

 

Reste que, doyenne de Toulon depuis plusieurs années, sœur André est aujourd’hui doyenne des Français et comme elle ajoute elle- même « la 7e personne la plus âgée au monde ! »

Une personne âgée, certes, mais toujours une « femme de bien remplie d’humanité » a précisé le maire avant de lui remettre la médaille de la Ville.

Quant au secret de sa longévité, elle indique ne pas en avoir « je n’ai rien fait pour avoir la bonne santé, j’ai travaillé jusqu’au bout et je me suis régalée dans mon travail ! »

 

 

 

En savoir plus 

Née en 1904 à Alès, dans le Gard, la religieuse, entrée dans la Compagnie des Filles de la Charité en 1944, vit à Toulon depuis 2009.

Elle n’a rien perdu de ses souvenirs et évoque avec une égale précision le contexte de la Grande Guerre, ses années de préceptrice auprès de la famille Peugeot ou sa mission auprès des orphelins de l’hôpital de Vichy, après la 2e guerre mondiale.

 


 

Actualités 

Actualités

Sœur André, Lucille Randon dans le civil, vient de souffler ses 114 bougies.

Quelque 800 enfants de l’aire toulonnaise ont eu la chance, ce 9 février, d’assister à un super cours de musique : une matinée spéciale placée sous

Après l’America’s Cup en 2016, TPM se prépare à accueillir sur le plan d'eau de la rade une régate de haut niveau, du 10 au 14 octobre prochains :

Si l’homme des villes est particulièrement attaché à son environnement végétal, il peut aussi, par méconnaissance, ne pas lui vouloir que du bien.

Bonne nouvelle pour les automobilistes.