Montety : la métamorphose est en marche

6 mois seulement après l’annonce de la transformation du quartier jouxtant la salle Zénith Oméga comprenant notamment l’installation de l’Institut de Formation des Professions de Santé en lieu et place de la Cité Montety, la démolition de cette dernière est quasiment terminée.

Le vendredi 26 juillet, le Maire accompagnait la presse pour une visite de chantier en présence des élus et partenaires acteurs du projet. Un projet ambitieux de grande ampleur, dont les détails du programme global ont été dévoilés fin mars. Tout en permettant le regroupement des différents sites de l’Institut de Formation des Professions de Santé, la nouvelle école se rapprochera des grands hôpitaux civils et militaires de Sainte-Musse et de Sainte-Anne et de leurs plateaux techniques. Une nouvelle accueillie avec bonheur par les élèves, comme a pu le constater le Maire lors de la remise des diplômes aux lauréats : « C’était le cri du cœur : on veut être rassemblés » Tout près de ce nouveau bâtiment, s’installeront un hôtel, des bureaux connectés à la gare TGV, à la gare routière et aux centres de décision, une résidence hôtelière nouvelle génération, des espaces de service et de restauration rapide.


Synergie à l’échelle de la Ville


La conception du projet répond à la préoccupation de l’équipe municipale « de faire rayonner Toulon et participe à la synergie voulue à l’échelle de la Ville, en apportant cohérence et complémentarité au futur quartier de la Connaissance et de la créativité de Chalucet » a précisé Hubert Falco. L’objectif du programme est de favoriser la vitalité du secteur, notamment en dotant ce dernier d’une hôtellerie adéquate, d’un environnement paysager, des modes d’hébergement insolites aux étudiants (Hüb : co-living et co-working) et des espaces de détente à des passagers en transit. 


Un autre projet d’envergure verra le jour pour relier le nord et le sud de la Ville. Un concours sera lancé au premier semestre 2020 pour construire une passerelle réservée aux modes de déplacement doux, au droit de la gare routière. Cet aménagement avait été anticipé : « Gouverner, c’est prévoir, a rappelé le Maire. Lorsque la gare routière a été aménagée, j’étais alors président du Conseil Général. Une partie du terrain avait été réservée en plein accord avec la SNCF. Tout s’imbrique désormais. »


Une démolition respectueuse


Si la destruction de 12 immeubles, soit 6000 m² de plancher, a été rondement menée, elle s’est faite en toute sécurité. Il a fallu d’abord procéder à des opérations de désamiantage (sols, faïences, tuyaux d’évacuation). Ce ne sont pas moins de 10 000 tonnes de matériaux qui ont été évacués ainsi que  5000 m3 de gravats. Certains ont été concassés pour être utilisés pour remblayer le chantier. La démolition s’est faite en effet dans le respect de l’environnement. Les pièces de bois, issues des planchers, ont été triées pour être recyclées. Les platanes ont été préservés et 60 nichoirs pour les martinets installés sur l’une des façades de la Caserne de la Mer. « Le chantier a été mené sans nuisance particulière, je n’ai reçu aucune doléance » a déclaré le Maire avec satisfaction. 

Attachement à Montety


Le Maire a rajouté que « la Vierge qui ornait la façade de l’un des immeubles de Montety serait replacée à un endroit symbolique », avant de conduire les visiteurs à l’intérieur de la caserne Lamer.  Elément du patrimoine toulonnais, cette dernière sera réhabilitée pour être transformée en immeuble de bureaux en accord avec l’architecte des  Bâtiments de France. Le bâtiment, actuellement composé d’un rez-de-chaussée et d’un étage gagnera un niveau avec le rehaussement de ses combles.


Sur les murs, les esquisses du projet mais aussi les clichés anciens de la cité de Montety. Ce n’est pas sans une certaine émotion qu’Hubert Falco a reçu de Nicolas Marelle, chargé d’opération à VAD, une photo encadrée de Montety prise par le grand-père de Marius Bar et surmontée d’une tomette vieille de 150 ans. Touché par le geste, le Maire a évoqué  « les belles années passées au n° 7, quand j’étais élève au Lycée Tessé. J’habitais alors chez ma tante, Madame Lupetti, mariée à un cheminot. Elle y a vécu jusqu’à 95 ans. A ce moment-là, les cheminots, qui étaient logés à la cité Montety, pouvaient racheter leur logement. C’était l’époque où personne ne fermait son appartement, il n’y avait pas de délinquance. Tout le monde se connaissait et s’estimait. La chapelle était respectée par les croyants comme par les non-croyants.


Mais aujourd’hui, une page se tourne, une nouvelle s’ouvre. On va faire revenir la vie en accueillant dans le quartier la jeunesse et surtout l’éducation. Ce faisant, on reste dans l’esprit de Paulin de Montety, qui a construit la cité pour instruire les enfants des immigrés italiens. Il y aura d’ailleurs une plaque commémorative en hommage à cet homme pour que les Toulonnais sachent ce que Toulon lui doit. »

En savoir plus 

Plannings prévisionnels


Projet Sud « privé » Edouard Denis (hôtel, résidence nouvelle génération, bureaux, commerces

  • Démarrage des travaux : fin 2019
  • Livraison : début 2022

Projet Nord : Institut de Formation des Professions de santé

  • Démarrage des travaux : fin 2020
  • Livraison : fin 2022

Projet « Caserne Lamer »

  • Démarrage des travaux : fin 2020
  • Livraison : début 2022

Passerelle

  • Démarrage des travaux : 1er semestre 2021
  • Livraison : fin 2022
Actualités 

Actualités

Comme chaque année à la même période, les résidents arrivés dans le Port-du-Levant au cours des 12 derniers mois étaient conviés à une soirée de b

Depuis ce matin, 248 places de stationnement supplémentaires sont disponibles sur le site de l’ex- prison Saint-Roch : un parking « longue durée e

À l’image du village de Noël qui allie chaque année magie du classique et surprises de l’inédit, l’ensemble du programme des fêtes de fin d’année c

Il y a 30 ans, les droits de l'enfant étaient reconnus par l'ONU.

Des balcons aux jardins en passant par les commerces, 17 prix ont été remis aux plus belles réalisations signées par les Toulonnaises et les Toulon