Plan national canicule

Prendre soin des plus vulnérables durant la période estivale

Le premier niveau du Plan national canicule a été activé le 1er juin dernier. Il restera déployé jusqu’au 15 septembre. Tous les acteurs communaux de ce plan mobilisés ont testé l’efficacité de ce dispositif, pour être fin prêts en cas de déclenchement.

Chaque année depuis 2003, la veille saisonnière, premier niveau du Plan national canicule (PNC) se met en place au 1er juin. Avec les fortes chaleurs qui se font sentir sur le littoral toulonnais depuis la fin du mois de mai, l’activation de cette veille est d’actualité. Ainsi, ce vendredi matin, les personnels de la Sécurité civile communale, de la police municipale et du Centre communal d’action sociale (CCAS) mobilisé jusqu’au 15 septembre ont testé, en grandeur nature, l’organisation prévue en cas de déclenchement de l’alerte canicule.
L’épisode caniculaire qui a frappé la France en 2003 a mis en exergue l’isolement et la nécessité de veiller sur les populations les plus fragiles. Parmi les mesures prises par l’État et mises en place par le CCAS de Toulon : un registre nominatif des personnes vulnérables. L’inscription se fait sur la base du volontariat : elle est immédiate dès lors que ces dernières en manifestent le souhait, soit personnellement, soit par l’intermédiaire d’un tiers (famille, amis, médecins, auxiliaires de santé, etc.).

Le système d’alerte est automatisé

Ainsi le 3 juin, les personnes figurant sur ce registre ainsi que leurs proches ont reçu l’appel téléphonique suivant : « Message important de Monsieur le Maire de Toulon. Vous êtes inscrits sur le registre canicule. Nous vous informons qu’à partir du 1er juin, nous entrons en veille saisonnière liée au plan canicule. En cas de fortes chaleurs : fermez les volets, rafraîchissez-vous, hydratez-vous, évitez de sortir aux heures les plus chaudes de la journée. Pour toute information, contactez le CLIC au 04 94 24 65 25. Pour confirmer l’écoute de ce message, tapez 1 ».
« À la demande du Maire de Toulon, la Ville et le CCAS ont mis en place un système d’alerte automatisé afin de s’assurer de la bonne santé des personnes inscrites sur ce registre, explique Dominique Andreotti, adjointe au maire et vice-présidente du CCAS. Cet autocommutateur, qui diffuse des messages de sensibilisation, permet de joindre 60 000 personnes en une heure. Il a été conçu pour réitérer l’appel 5 minutes plus tard si la ligne ne répond pas, si elle est occupée ou si le correspondant, qui a pourtant décroché, ne l’a pas validé signifiant ainsi sa compréhension du message. Le déplacement de la police municipale est prévu si après plusieurs appels, les personnes restent injoignables ».

Les professionnels de la santé associés

En parallèle, un message d’information a été adressé aux différents professionnels de la santé : médecins généralistes, pharmaciens et infirmiers libéraux pour les informer de l’existence du registre et les inviter à orienter vers le Centre Local d’Information et de Coordination (CLIC) du CCAS de Toulon les personnes susceptibles d’avoir besoin de services sociaux et sanitaires. « L’attention aux personnes âgées ou vulnérables est l’affaire de tous, poursuit l’élue. C’est pourquoi la Ville a lancé une campagne de sensibilisation pour favoriser l’inscription sur ce registre des personnes qui ont besoin d’une attention particulière et pour rappeler les bons réflexes à adopter par fortes chaleurs. Des affiches ont été réalisées ; elles vont être apposées chez les commerçants pour inciter à la vigilance du plus grand nombre. Et comme les années précédentes, un message sera diffusé régulièrement sur les journaux électroniques de la ville ».
Tous les outils sont mis en place pour que la solidarité fonctionne en cette période estivale, mais aussi tout au long de l’année. La Ville porte une attention particulière, notamment, aux plus de 60 ans qui représentent 28% de la population. De nombreuses actions sont mises en place pour favoriser leur inclusion dans la vie locale. La Ville s’appuie notamment sur le Centre communal d’action sociale (CCAS), partenaire indispensable de la solidarité envers les anciens. Elle travaille aussi à renforcer le lien social en accompagnant le développement des solidarités de proximité et en favorisant les relations intergénérationnelles grâce à des échanges ludiques et/ou pédagogiques.

Le Plan national canicule (PNC) a pour objectif d’anticiper l’arrivée des vagues de chaleur, de définir les actions à mettre en œuvre pour prévenir et limiter les effets de celles-ci. Il repose sur une vigilance météorologique réalisée par Météo France. C’est sur la base de cette carte que les préfets de départements déclenchent, notamment, le niveau 3 du PNC.

En savoir plus 

Qui peut s’inscrire sur le registre ?

  • Les personnes âgées de 65 ans et plus,
  • Les personnes de plus de 60 ans reconnues inaptes au travail
  • Les personnes adultes handicapées en invalidité

Qui peut solliciter l’inscription sur le registre ?

  • La personne elle-même
  • Son représentant légal
  • Un tiers (ami, proche, médecin, service d’aide à domicile, etc.) avec l’accord de l’intéressé(e)

Comment s’inscrire ?

4 niveaux d’alerte pour le Plan national canicule

  • Niveau 1 : veille saisonnière du 1er juin au 15 septembre
  • Niveau 2 : avertissement chaleur (vigilance jaune)
  • Niveau 3 : alerte canicule (vigilance orange)
  • Niveau 4 : canicule extrême (vigilance rouge)
Actualités 

Actualités

Pour donner aux élèves Toulonnais toutes les chances de réussir leur scolarité, la Ville de Toulon a adhéré en 2021 à l’association Coup de Pouce.

Les plages du Mourillon ont été le théâtre de la 2e édition de la Journée Olympique.

Le 6° Festival international d’architecture d’intérieur, Design Parade, a ouvert ses portes hier, à Toulon, avec un parcours d’expositions à traver

Il aura fallu 3 ans et 122 000 tonnes d’enrochements pour conforter une Grande Jetée déstabilisée par les coups de mer.